Pourquoi mon logement ne se vend pas ?

Publié le 12 Avril 2019

Partager :
Pourquoi mon logement ne se vend pas ?

 

Vous avez mis en vente votre logement, il y a déjà plusieurs mois, et vous ne comprenez pas pourquoi il n’est toujours pas vendu ? Il arrive parfois qu’un prix de vente ne corresponde pas à la réalité du marché ou alors que le bien immobilier ne bénéficie pas de la visibilité nécessaire afin d’attirer de potentiels acquéreurs. Voici les critères qui pourraient ralentir voire empêcher la vente de votre appartement ou de votre maison.

 

Bien que la localisation et la qualité de votre bien immobilier ait un fort impact sur la durée de vente, de nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’un logement toujours en vente sur le marché. Votre bien ne se vend pas ? L’agence Guy Hoquet Lyon Vaise est là pour vous aider.

 

Le prix de votre bien immobilier

Le premier critère sur lequel vous devrez vous pencher concerne évidemment l’estimation de votre bien immobilier : votre estimation se doit d’être la plus cohérente avec la réalité du marché si vous voulez vendre rapidement votre appartement ou votre maison.

Ainsi, beaucoup font l’erreur de proposer un prix de départ trop important pour la vente du bien et qui ne correspond pas au prix d’équilibre réel au regard du marché de l’immobilier sur le secteur. Les acheteurs potentiels sont donc moins nombreux et la négociation plus importante au vu des écarts entre l’estimation de votre bien et son prix réel. A l’inverse, un prix trop bas risque d’effrayer les acquéreurs et donc ralentir la vente du bien.

 

Le marché de l’immobilier sur le secteur

Quand le marché de l’immobilier sur le secteur est inondé de nouveaux biens à vendre, les acheteurs sont en position de force face aux vendeurs. La concurrence des biens mis en vente sur le secteur force les vendeurs à casser leur prix afin d’attirer les acquéreurs sur leur bien plutôt que celui des autres. Il est donc nécessaire d’avoir une vraie réflexion avec votre agence immobilière afin de définir si c’est la bonne période pour vendre ou non votre bien immobilier. Il est parfois plus intéressant de repousser de quelques mois la vente d’un appartement ou d’une maison afin de bénéficier d’une concurrence moins forte sur le marché.

 

Des défauts qui effraient les acheteurs

Même si chaque bien comporte son lot d’atouts et de défauts, il est primordial de mettre en valeur les différentes caractéristiques de votre bien afin de vous démarquer de vos concurrents vendeurs.

Mauvais diagnostic de performance énergétique : Lorsque la concurrence fait rage sur le marché immobilier et que de nombreux biens sont en concurrence avec le vôtre, il est nécessaire que votre logement se différencie des autres. Des travaux d’isolation de votre bien pourront par exemple augmenter l'intérêt des éventuels acquéreurs.   

Travaux nécessaires : Si votre logement a besoin de travaux avant d’être habitable par de nouveaux propriétaires, il faudra probablement vous tourner vers des techniques de Home Stagging ou d'optimiser les photos de votre bien immobilier afin de faciliter la projection des acheteurs dans votre bien.

Un jardin laissé à l’abandon : Le jardin de votre maison est très souvent visible dès l’entrée du bien. Rafraîchir son jardin et faire des travaux d’entretien peuvent permettre aux acheteurs d’être conquis instantanément par l’image que renvoie la maison grâce à son jardin. Tondre votre pelouse, enlever les feuilles mortes, nettoyer vos parties extérieures peut permettre une vente plus rapide pour votre bien immobilier.

Chaque détail compte. Si vous souhaitez vendre au plus vite votre appartement ou votre maison, ne laissez passer aucun détail et accompagnez vous d’un expert sur le marché afin d’obtenir les meilleurs conseils.

 

La visibilité de l’annonce  

Avant d’organiser des visites pour votre bien immobilier, il vous faudra atteindre les potentiels acquéreurs et donc profiter d’une visibilité maximale sur le marché dans votre secteur.

Choix du mandat

Le choix du mandat a un impact concernant la durée de vente de votre bien immobilier. Ainsi, on estime à 72 jours pour la vente d’un bien en mandat exclusif et 110 jours pour les biens immobilier en mandat simple. Votre choix de mandat a donc un impact direct sur la durée de vente du bien.

Choix de l’agence immobilière

Le choix de l’agence ou des agences immobilières qui auront la possibilité de vendre votre bien est également un facteur qui peut ralentir la vente de celui-ci. Avant de faire votre choix concernant l’expert qui mettra en vente votre bien, il est nécessaire de vous renseigner sur les moyens de communication de l’agence et l’implication de l’agent afin de déterminer qui sera le plus à même de vendre votre bien rapidement.

 

La négociation et la visite par le vendeur

Pour finir, vous pouvez être la cause directe de l'empêchement de la vente de votre bien immobilier :

La plupart des acheteurs estiment qu’ils n'achètent pas un bien s'ils n’ont pas réussi à négocier le prix de celui-ci. Il est donc nécessaire de laisser une marge, même faible, de négociation dans le but de laisser la possibilité aux potentiels acquéreurs d’effectuer des offres légèrement inférieurs à votre estimation.

La visite doit également être assurée dans de bonnes conditions : Faites attention à laisser votre bien immobilier dans un environnement propre, ne laissant aucune place à la dévalorisation de votre bien. Votre animal de compagnie peut par exemple faire capoter la vente de votre bien…

Faites confiance aux garanties Guy Hoquet Lyon 9 pour la vente de votre bien immobilier !

Partager :